Les bonnes pratiques de la curation éthique.

 

Nous avons vu lundi ce qu’était la curation et à quoi cela pouvait vous servir. Nous allons aujourd’hui détailler un point important, celui de l’éthique de la curation. Car il ne s’agit pas de faire cela n’importe comment, il y a certaines règles à respecter. Voyons donc comment la curation peut  (et doit) être éthique en s’appuyant sur les bonnes pratiques que la société Curata  a publiées dans un livre blanc intitulé « Content Marketing done right ».

L’éthique est une discipline philosophique pratique (action) et normative (règles) dans un milieu naturel et humain. Elle se donne pour but d’indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.  L’éthique vise à répondre à la question « comment agir au mieux ? »

-source Wikipedia-

 

Réaliser une curation éthique, en voilà une belle valeur ! Mais concrètement ça veut dire quoi ? Ça veut dire utiliser les bonnes méthodes afin de produire un contenu de qualité tout en respectant certaines règles de bonne conduite envers les autres. Là où la curation peut être faite de manière éthique en créant de la valeur ajoutée pour ses lecteurs tout en montrant le respect qu’il se doit au créateur original, la curation mal exécutée peut conduire au piratage et à des problèmes de copyright.

 

Quelles sont les qualités d’un bon curateur ?

Pour rappel, la curation consiste à trouver, organiser,  éditorialiser et partager les contenus digitaux les plus pertinents sur un sujet donné. Voici les éléments importants pour être un bon curateur :

-          La curation efficace demande une intervention humaine (contrairement à l’agrégation qui se fait de façon entièrement automatique). Une personne avec une certaine expertise du sujet doit intervenir pour pouvoir sélectionner les contenus de qualité et ajouter de la valeur en choisissant une ligne éditoriale et en donnant un sens à sa curation.

-          La curation se fait en continu. Il faut donc conserver un certain niveau de qualité sur une longue période. Vous devez toujours rester au top sur le sujet en trouvant constamment les bons contenus afin de pouvoir conserver votre statut de source de confiance.

-          Un bon curateur ne doit pas se contenter de partager du contenu tel quel, il doit pouvoir discerner un contenu de qualité d’un contenu à faible valeur ajoutée et être très sélectif afin de toujours retenir les meilleurs contenus, ceux qui apporteront un vrai plus par rapport à tout ce que l’on peut trouver sur le web.

-          Le curateur doit se concentrer sur les besoins de sa cible, il ne doit pas se contenter de faire une curation sur n’importe quel sujet mais sur un sujet par lequel sa cible sera concernée. Cela l’amènera souvent à spécialiser sa curation sur un sujet très spécifique qui répondra aux attentes précises de sa cible. C’est ainsi qu’il deviendra un expert reconnu sur le sujet.

 

Conseils pour une curation éthique :

-          Limiter le nombre de contenus provenant d’un même site : multiplier les sources apportera plus de valeur à votre curation (plus de possibilités de formes de contenus, de points de vue…) alors que faire de la curation a partir du même site conduirait à reprendre toutes les idées d’une seule source et s’apparenterait plus à de la copie pure et simple.

-          Ne pas reproduire la totalité du contenu : il vaut mieux ne prendre que la partie (du texte, du titre, d’une infographie…) qui est réellement pertinente plutôt que de recopier un contenu en entier.  Il est important de toujours veiller à recopier la plus petite partie possible, y compris pour les images dont il vaudra mieux faire apparaître une partie spécifique ou l’afficher en totalité mais sous forme de vignette. Dans les 2 cas mettez un lien vers le contenu original afin de créditer son auteur (si vous avez apporté de la valeur ajoutée à son contenu original, l’auteur pourra de plus faire spontanément un lien vers votre curation ce qui sera bon pour votre SEO). Vous avez également la possibilité de demander l’accord explicite de l’auteur si vous voulez faire la reproduction complète d’un contenu.

-          Ré-écrire le titre des contenus vous permettra de ne pas vous positionner sur le même titre dans les résultats de recherche (au risque de dépasser le contenu original et d’énerver l’auteur), d’ajouter de la valeur en y mettant votre propre point de vue ou en spécifiant un aspect pour votre cible en particulier et d’y insérer vos propres mots-clés.

-          Identifier clairement (et de façon lisible) la source du contenu afin qu’il se voit attribuer tout le crédit pour la création de son contenu. Cela indiquera également à votre audience que vous diffusez du contenu de manière éthique et créditez toujours vos sources (personnellement je préfère un site où certains articles renvoient vers leurs sources plutôt que ceux qui n’en citent jamais aucune -surtout lorsque j’identifie clairement la traduction mot pour mot d’un article en anglais que j’avais déjà lu-).

-          Fournir un lien vers le contenu source le plus souvent possible (pour les mêmes raisons) et ne pas le faire de façon cachée tout à la fin de l’article mais bien visible. Aussi, n’utilisez pas l’attribut « nofollow » sur ce lien.

-          Toujours ajouter une partie de contenu propre à votre curation : que ce soit un point de vue, un exemple concret, ou une façon de lier différents contenus entre eux pour leur donner un sens… Il est important d’ajouter sa touche personnelle à sa curation pour y ajouter de la valeur. Votre commentaire doit être plus long que la partie du contenu que vous recopiez telle quelle (outre l’ajout de valeur, ce sera bon pour le SEO puisque cela va imiter le contenu duppliqué).

Voici le récap des bonnes pratiques en image:

curation ethique

 

Cette partie éthique de la curation et de la production de contenu en général est malheureusement souvent oubliée, j’espère donc que cet article vous aura persuadé de suivre ces bonnes pratiques afin de conserver la qualité du contenu que vous proposez tout en étant transparent sur sa provenance. Pour ma part, lorsque je reprends des parties d’articles que j’ai trouvés intéressants, je mets toujours un lien vers celui-ci. J’ai également développé une rubrique appelée « collection » dont le principe est de proposer un contenu tiers de qualité que je souhaite partager avec vous. Pour ces articles, je ne me contente pas de renvoyer vers la source mais je fais une sorte de fiche (toujours sur le même modèle) qui reprend le titre, l’auteur, le sujet, mon avis (pourquoi ça m’intéresse ?) et un extrait du contenu. J’essaye donc d’apporter de la valeur ajoutée à ce contenu tout en ayant un article frais à vous proposer sur mon blog et qui me prendra nettement moins de temps à produire qu’un article que je rédige entièrement. Je pense qu’il faut se déculpabiliser d’utiliser de temps en temps des contenus existants, car certains sont vraiment très qualitatifs donc pourquoi se priver de les partager avec sa cible alors qu’on sait que cela pourra l’intéresser. Pas besoin de cacher le fait que ce contenu n’a pas été créé par nous. Etre capable de sélectionner des contenus pertinents et d’y apporter de la valeur en commentant de façon appropriée est aussi valorisant que de créer un contenu de toutes pièces.

Et vous quelles sont vos méthodes pour faire de la curation éthique ? Est-ce que cet article vous a donné envie de modifier certaines de vos habitudes ? Partagez votre opinion dans les commentaires.

3 Commentaires

  1. piblo29 22/11/2013 Répondre

    Bonsoir Clarisse, Vous écrivez « toujours retenir les meilleurs contenus ». Que pensez-vous de contenus – publiés notamment dans la presse -, que vous ne jugez pas très bons mais que vous « scoopez » quand même pour exprimer vos doutes sur leur valeur ? Est-ce une « bonne pratique » ? Voir par exemple « L’avenir des chalutiers » sur http://www.scoop.it/t/energie-by-pierre-blouch. Merci pour vos conseils et bravo pour vos articles, je débute en matière de curation. J’apprends en suivant le MOOC ITyPA 2.

    • Auteur

      Bonsoir Pierre,
      je suis ravie que mes articles vous aident. Pour répondre à votre question,vous pouvez en effet tout à fait sélectionner un article dans votre curation, non pas parce qu’il est pertinent, mais parce qu’il exprime un point de vue différent du vôtre. La qualité de votre commentaire donnera alors de la valeur à cette curation. Néanmoins pour que cette pratique soit éthique, faites preuve de courtoisie dans votre commentaire afin de ne pas attaquer l’auteur de l’article en question. Appuyez vos arguments par des faits, des statistiques, afin de prouver le bien fondé de votre point de vue. Pour être totalement transparent avec lui, vous pouvez également mettre un lien vers votre curation dans un commentaire sur son article.
      Bonne soirée et bon MOOC, et au plaisir de vous revoir sur ce blog et de répondre à d’autres questions.
      Cordialement,
      Clarisse

Laisser un commentaire