Bon vs mauvais contenu: un exemple à ne pas suivre

Avec la multitude de contenu produit chaque jour, on assiste de plus en plus à une (énorme) baisse de sa qualité. Oui, le contenu fonctionne mais quand il s’inscrit dans une stratégie réfléchie. Donc ce n’est pas la peine de vouloir à tout prix produire du contenu car vous en avez entendu parler sur tous les blogs, même si vous n’en avez ni le temps ni les moyens ni les ressources nécessaires. Faire du contenu pour faire du contenu, à la va-vite, ne vous apportera strictement rien et surtout pas de la crédibilité. Malheureusement il suffit de regarder autour de soi, le contenu pourri est partout: articles de blogs qui ne nous apprennent rien de nouveau ou qui sont (mal) traduits d’articles anglais, livres blancs avec 3 mots sur chaque page pour faire 60 pages, infographies inutiles … Il faut vraiment n’avoir aucun respect pour ses lecteurs pour utiliser le contenu de la sorte ! Votre stratégie de contenu doit se baser sur une démarche qui prône le respect, une volonté d’apporter une vraie valeur ajoutée à votre communauté. Pour illustrer ceci, je suis tombée récemment sur un article qui contenait une infographie qui m’a fait bondir. Voici de quoi il s’agit.

 

Un article en anglais traite de la curation (je ne citerai pas la provenance car je ne souhaite pas montrer qui que ce soit du doigt, là n’est pas la question) et propose cette infographie:

content1

Cette infographie est totalement pourrie sur le fond comme sur la forme:

1. pas besoin d’une infographie pour illustrer ces 3 points (surtout que les images n’apportent rien au texte)

2. que penser de ce processus en 3 étapes pour faire de la curation: trouver, lire, partager ?!!??!?! Ca me rappelle Benoit Poelvoorde qui expliquait comment marcher dans « les randonneurs » (Vous attaquez bien le sol avec votre talon, vous déroulez le pied et vous poussez avec la pointe).

Et puis c’est surtout complètement à côté de la plaque, la curation ce n’est pas ça !

 

Les leçons à en tirer

1. Du bon usage de l’infographie

Même si on dit partout que les images sont primordiales dans le contenu et que les infographies sont très prisées, il vaut mieux se demander si cette image représente un réel intérêt pour le lecteur. Une infographie est censée simplifier la lecture de données compliquées en les rendant plus facilement compréhensibles (c’est souvent utile pour des données chiffrées ou des processus complexes). Ici, les phrases se suffisent à elles-mêmes et les images n’apportent rien de plus, le tout n’est même pas très esthétique (si au moins cela avait un intérêt d’un point de vue du design, on aurait envie de le partager).

=> ne pas prendre les gens pour des imbéciles en leur pondant une infographie pour chaque phrase de son article

 

2. La curation: plus complexe que ça en a l’air

Non, la curation ce n’est pas (que) trouver, lire, partager. Il y a un vrai travail éditorial à faire. Il faut certes avoir de bonnes sources et les agréger dans un outil adéquat, lire les articles que l’on trouve en entier (il est triste que cela soit nécessaire de le préciser) et partager sa sélection sur les bons canaux, mais ce n’est pas tout. La vraie valeur ajoutée d’une curation c’est d’avoir les bonnes sources (et pas celles que tout le monde a) afin de trouver des articles de qualité, de savoir assembler les articles ou morceaux d’articles afin de leur donner encore plus de sens, d’approfondir un sujet, de proposer différents points de vue…, de mettre en avant les passages importants et les idées à retenir de ces articles en détaillant comment ces informations peuvent être vraiment utiles à ses cibles, ou encore d’ajouter des commentaires. Bref il ne suffit pas de balancer en vrac des articles qu’on a lu en diagonale à ses lecteurs, cela ne les aidera pas, car ça ne fait que rajouter du contenu à la tonne de contenu à laquelle ils sont déjà confrontés.

=> prendre le temps d’ajouter de la valeur à sa curation si on veut que cela soit vraiment utile

 

J’espère que cet exemple est suffisamment parlant pour vous convaincre de l’importance du respect à avoir pour vos cibles dans votre démarche de stratégie de contenu. C’est cela qui vous permettre de la mettre en place de façon efficace, car vous serez alors amené à produire du contenu de qualité. Et on ne le dira jamais assez, c’est la qualité qui prime sur la quantité.

inscription NL 1

Vous aimez ? Partagez :

0 Commentaire

Laisser un commentaire